Du droit à l'éducation à la protection de l'enfance

Du droit à l'éducation à la protection de l'enfance

Entre bonheur et bien-être

AUTEUR(S) : Jacques Fialaire

Livraison

30,00 €
30,00 €

Disponible

Le droit à l’éducation et plus largement les droits de l’enfant reposent sur un socle en droit international consacrant un droit général au « bien-être » de l’enfant.

Mais l’effectivité des droits et garanties de première nécessité se heurte encore à des formes de « vulnérabilité sociale » mal surmontées ; pour preuve la situation des mineurs étrangers non accompagnés.


Au-delà, la quête du bonheur - versus la réparation du malheur – se laisse aborder pour l’élève scolarisé comme pour l’enfant protégé par une lecture spéciale de certaines branches du droit et politiques publiques. Émerge alors le « préjudice juvénile » en droit de la responsabilité, tout comme le concept de « bienveillance » imprégnant des politiques globales visant l’équilibre de vie des jeunes. Ce droit matériel se présente alors comme un instrument tourné vers la réalisation du bonheur, dans ses dimensions individuelle et collective.

 

AUTEURS :

Sébastien BÉLIBI DAILA, Nathalie DE BOISGROLLIER, Aude CAVANIOL, Jacques FIALAIRE, Carole GANCIA, Félicien LEMAIRE, Aimé Kouassi MALANHOUA, Éric MONDIELLI, Harimanitra RASAMIMANANA, Hervé RIHAL, Pierre RUELLO, Patricia SARAUX, Johanna SMITH RANGEL, Antony TAILLEFAIT, Aline VIGNON-BARRAULT, Jérôme Francis WANDJI K

 

 


LexisNexis

Hors collections

Septembre 2018

1

160

158x240

9782711030088

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Tout public

Le droit à l’éducation et plus largement les droits de l’enfant reposent sur un socle en droit international consacrant un droit général au « bien-être » de l’enfant.

Mais l’effectivité des droits et garanties de première nécessité se heurte encore à des formes de « vulnérabilité sociale » mal surmontées ; pour preuve la situation des mineurs étrangers non accompagnés.


Au-delà, la quête du bonheur - versus la réparation du malheur – se laisse aborder pour l’élève scolarisé comme pour l’enfant protégé par une lecture spéciale de certaines branches du droit et politiques publiques. Émerge alors le « préjudice juvénile » en droit de la responsabilité, tout comme le concept de « bienveillance » imprégnant des politiques globales visant l’équilibre de vie des jeunes. Ce droit matériel se présente alors comme un instrument tourné vers la réalisation du bonheur, dans ses dimensions individuelle et collective.

 

AUTEURS :

Sébastien BÉLIBI DAILA, Nathalie DE BOISGROLLIER, Aude CAVANIOL, Jacques FIALAIRE, Carole GANCIA, Félicien LEMAIRE, Aimé Kouassi MALANHOUA, Éric MONDIELLI, Harimanitra RASAMIMANANA, Hervé RIHAL, Pierre RUELLO, Patricia SARAUX, Johanna SMITH RANGEL, Antony TAILLEFAIT, Aline VIGNON-BARRAULT, Jérôme Francis WANDJI K

 

 


LexisNexis

Hors collections

Septembre 2018

1

160

158x240

9782711030088

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Tout public